Comment investir dans les ETF ?

Sommaire

Choisir la bonne enveloppe fiscale pour investir en ETF

Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour acheter des trackers en bourse. De la même manière que pour l’investissement sur les actions, vous pouvez loger vos ETF sur PEA, sur une assurance vie ou sur un compte-titres ordinaire.

Investir vos trackers en PEA

Investir sur des trackers PEA vous permet de profiter de la performance des actions qui le composent, mais aussi de la fiscalité avantageuse du plan d’épargne en actions (PEA) qui supprime la taxe sur la plus value après 5 ans. De plus, le PEA affiche des frais de gestion annuels relativement bas par rapport à d’autres enveloppes fiscales, comme l’assurance vie notamment.

Pour investir sur un tracker PEA, il faut s’assurer que ce dernier soit bien éligible au PEA. Si à la différence des actions, il est possible de loger des ETF qui répliquent des indices hors d’Europe, ces derniers doivent être émis par une entreprise domiciliée en Europe. En France, des sociétés comme Amundi ou Lyxor se sont spécialisées dans la création d’ETF et il est possible d’investir sur le S&P500 ou le Nasdaq via le PEA en achetant leur trackers. A noter que vous pouvez également investir dans des organismes de placements collectifs gérés de façon active via votre PEA.

Placer des ETF en assurance-vie

Placer des trackers comme unités de compte sur votre assurance-vie est également une bonne manière d’investir en fonds indiciels. En effet, comme le PEA, l’assurance-vie vous permet de défiscaliser la plus value après 8 ans d’existence du compte. Il faut cependant tenir compte des frais de gestion liés aux unités de compte dans l’assurance-vie. En effet, ces frais peuvent représenter jusqu’à 0,80% par an sur les encours pour les meilleurs contrats.

De la même manière que pour le PEA, tous les trackers ne sont pas éligibles au compte assurance-vie, et leur nombre ou l’indice qu’ils reflètent dépendra directement de l’assureur et du contrat qu’il aura mis en place. En effet, certains contrats d’assurance-vie peuvent proposer plusieurs dizaines voire une centaine d’unités de compte en ETF quand d’autres n’en proposent pas. Si vous souhaitez investir sur des trackers via l’assurance-vie, assurez-vous de regarder le nombre de trackers et les indices qu’ils reproduisent auprès de votre assureur.

Il y a plusieurs manière d’approcher l’investissement ETF en assurance-vie, vous pouvez opter pour une gestion libre et choisir vous même les unités de compte dans lesquelles vous souhaitez investir, ou vous confier la gestion de votre contrat à un assureur ou à une société de gestion (ce qu’on appelle la gestion pilotée) qui se chargera d’investir votre argent pour vous. Attention cependant, tous les contrats d’assurance-vie en gestion pilotée ne permettent pas l’investissement sur les trackers bourse. Investir sur un ETF via le compte-titres ordinaire

Encore une fois, de la même manière que pour les actions, il est également possible d’investir en ETF bourse via le compte titres-ordinaire (CTO). A la différence du PEA et de l’assurance-vie, le compte-titres ordinaire ouvre l’accès à la quasi-totalité des trackers présents sur le marché, cependant il n’offre pas les avantages fiscaux que l’on retrouve dans les autres enveloppes. Investir en trackers via le compte-titres ordinaire s’apparente fortement à l’achat d’actions en bourse. En effet, il vous faudra rechercher l’ETF sur lequel vous voulez investir, puis placer un ordre.

Investir sur un ETF via le compte-titres ordinaire

Encore une fois, de la même manière que pour les actions, il est également possible d’investir en ETF bourse via le compte titres-ordinaire (CTO). A la différence du PEA et de l’assurance-vie, le compte-titres ordinaire ouvre l’accès à la quasi-totalité des trackers présents sur le marché, cependant il n’offre pas les avantages fiscaux que l’on retrouve dans les autres enveloppes.

Investir en trackers via le compte-titres ordinaire s’apparente fortement à l’achat d’actions en bourse. En effet, il vous faudra rechercher l’ETF sur lequel vous voulez investir, puis placer un ordre.

L’avis de Finary

Nous vous conseillons de baser le choix de votre enveloppe sur vos objectifs d’investissement à long terme et vos affinités. Si les trois enveloppes permettent de vous constituer un capital sur le long terme en investissant dans les trackers, nous avons une préférence pour le PEA. A ce jour, il reste le meilleur outil pour placer son argent.

En effet, en plus d’un avantage indéniable sur les frais de gestion et le coût de mise en place, le PEA vous permet de bénéficier d’avantages fiscaux intéressants au bout de 5 ans : ne plus subir la taxe sur la plus value. De plus, il est relativement facile de suivre et de gérer ses investissements en trackers sur un PEA via les différentes plateformes de courtage en ligne.

L’assurance-vie est également une bonne solution pour investir en trackers. Avant de choisir une assurance-vie, il est important de regarder la liste d’ETF proposé dans ce contrat. Chaque assureur choisit les trackers qu’il veut proposer sur ses contrats, le choix peut donc être réduit.

Comment acheter des ETF en fonction de l’enveloppe choisie ?

En fonction du choix de l’enveloppe fiscale, la façon d’investir va changer quelque peu. En effet, si pour le compte-titres il suffit de passer des ordres, processus connu et similaire à l’achat d’actions en bourse, le processus pour le PEA peut être différent, notamment si vous optez pour un PEA en gestion sous mandat ou gestion pilotée, ainsi que pour l’assurance-vie ou la façon d’investir en trackers dépend du type de contrat auquel vous souscrivez.

Placer des ordres sur les trackers pour le compte-titres ordinaire

Comme pour acheter des actions en bourse, il faut placer des ordres pour investir sur des trackers via le compte-titres ordinaire. Cependant avant de placer un ordre, vous devez rechercher le tracker sur lequel vous souhaitez investir, vous pouvez ainsi rechercher l’ETF par son nom ou bien rechercher par son code ISIN.

Si pour les actions la recherche par le nom est simple et permet de choisir facilement l’action de l’entreprise sur laquelle vous souhaitez investir, le sujet est un poil plus complexe pour les trackers bourse. En effet, il se peut que plusieurs trackers aient des noms qui se ressemblent fortement, rechercher un ETF par son code ISIN (International Securities Identification Numbers) est donc la meilleure façon de vous assurer d’investir sur le bon tracker car chaque identifiant est unique, c’est à dire qu’il correspond à un seul tracker.

Maintenant que vous avez trouvé le ou les trackers sur lesquels vous souhaitez investir, vous pouvez passer votre ordre. Il existe différents types d’ordres qui vont dépendre de votre stratégie d’investissement, vous pouvez notamment passer des ordres au marché, des ordres limites ou encore des ordres à seuil de déclenchement. En fonction du type de compte-titres que vous possédez, vous pouvez soit vous adresser au gestionnaire de compte pour passer l’ordre (banquier, courtier), ou bien le faire vous même directement sur votre plateforme.

Tracker PEA : comment investir en fonction du type de gestion ?

Investir sur des trackers en bourse via le PEA va prendre deux formes distinctes en fonction du type de gestion de votre PEA, en gestion libre ou en gestion sous mandat.

En effet, pour la gestion libre qui représente une grande partie des plans d’épargne en action, le fonctionnement s’apparente au fonctionnement du compte-titres ordinaire. Il vous faudra donc rechercher vos trackers par leur nom ou leur code ISIN, puis placer des ordres via votre courtier ou directement via la plateforme en ligne pour placer des ETF dans votre PEA. Cependant, tous les trackers ne sont pas éligibles au PEA, ces derniers doivent en effet être émis par une société domiciliée en France ou dans l’Union Européenne pour entrer dans le PEA. Vous pourrez donc rechercher tous les trackers via la plateforme en ligne, mais cette dernière ne vous autorise pas à investir sur des trackers non éligibles au PEA, pour cela vous pouvez passer par un compte-titres ordinaire ou un contrat d’assurance-vie.

Si votre PEA est en gestion sous mandat, alors vous n’aurez pas à choisir et investir par vous même. En effet, avec ce mode de gestion, vous confiez votre portefeuille à une société de gestion qui se charge d’investir pour vous sur les ETF en fonction de votre profil investisseur et de votre aversion au risque, préalablement identifiés. Avec un PEA en gestion sous mandat, vous ne choisissez donc pas directement les trackers sur lesquels vous investissez, la société de gestion le fait pour vous.

ETF assurance-vie : investir en trackers via les unités de compte

L’investissement en fonds indiciels via l’assurance-vie ressemble beaucoup à l’investissement via le PEA, notamment de par les modes de gestion qui s’apparentent.

En effet, les contrats d’assurance-vie peuvent être en gestion libre ou en gestion pilotée, le fonctionnement pour investir en ETF sur un contrat d’assurance-vie est donc très proche de ce que nous venons de voir pour le PEA, a la seule différence qu’en gestion libre, ce ne sera pas un passage d’ordre, mais un ajout d’unités de compte à votre contrat. La principale différence entre le passage d’ordre et l’ajout d’unités de compte au contrat réside dans la durée de confirmation de l’investissement, qui sera immédiate si vous passez un ordre au marché pour le PEA, alors qu’un ajout d’unités de compte dans un contrat d’assurance-vie peut prendre plusieurs jours.

Si vous optez pour un contrat d’assurance-vie en gestion pilotée, de la même façon que pour le PEA, vous ne choisissez pas directement les trackers sur lesquels vous investissez. Vous déléguez ce choix au gestionnaire de votre contrat qui se chargera d’investir dans le respect de vos objectif et de votre profil investisseur.

Nous l’avons mentionné plus haut, tous les contrats d’assurance-vie n’offrent pas la possibilité d’investir sur un ETF. Si vous souhaitez investir en trackers via un contrat d’assurance-vie, il est donc important de comparer les contrats d’assurance-vie qui s’offrent à vous, afin de choisir celui qui vous correspond le mieux, qu’il soit en gestion libre ou en gestion pilotée.

Autres sujets qui pourraient vous intéresser